Une carte postale de Hayange

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui j’ai décidé de vous vendre du rêve. Aujourd’hui, après Paris, j’ai décidé de vous parler de mon séjour à Hayange, en Moselle, dans la vallée de la Fensch. C’est une ville dont l’historique dépend de l’exploitation des mines de fer

hayange

Vue de la vallée de la Fensch.

En revenant en France j’ai commencé à travailler comme pneumologue intérimaire. Et ma première mission, la semaine de Noël, a eu lieu à Hayange, à 20km de chez mes parents. Pratique pour cette semaine qu’on apprécie de passer en famille !!!

J’ai beaucoup hésité à vous raconter l’hôpital lui-même, mais j’y renonce pour l’instant. Je vous raconterai peut-être l’intérimaire comme pneumologue quand j’aurai fait plusieurs missions.

hopital hayange

L’entrée de l’hôpital.

Le premier dimanche, je me suis promenée dans la ville avec mon téléphone/appareil photo. Et j’ai eu envie de vous montrer cette promenade, et de vous rendre l’ambiance de cette ville.

 

IMG_0737

L’église catholique de la ville

IMG_0733Les rues désertes du dimanche après-midi … 

IMG_0744

Une touche de couleur au milieu des murs un peu gris.IMG_0741

Au loin au fond de la rue, les haut-fourneaux

IMG_0724

Et toujours, au loin à l’horizon, les haut-fourneaux.

Ma mère me disait que j’allais soigner des mineurs. En vérité j’ai soigné quelques métallurgistes, mais je crois que les mineurs ont été malades plus tôt et que je ne les ai pas rencontré en 1 semaine (les survivants doivent être rares). Il reste d’ailleurs beaucoup de signes de cette activité industrielle. Cependant les rues de la villes ont un aspect un peu abandonné (peut-être encore plus le dimanche), grises de la pollution industrielle, avec beaucoup d’affiches « A vendre ».

IMG_0731

 

Une sculpture dans la ville représentant les travailleurs du fer.

Il s’agit d’une ville dont les Français ont peut-être entendu parler pour son maire « Front National ». J’ai surtout rencontré les gens … Des Lorrains aux noms imprononçables pour les non-lorrains, des italiens, des algériens. J’ai vu le racisme des arabophones envers les italophones (et inversement !) … C’était curieux pour moi, française au prénom danois, au nom alsacien et en attente de migration vers le Texas.IMG_0730

Le conservatoire de musique (si je ne dis pas de bêtise). 

Je n’ai malheureusement pas pu visiter le musée des mines de fer de Lorraine. Mais un jour où je ferai du tourisme « parental », j’emmènerai peut-être ma petite famille américaine visiter ce musée. J’ai fait une mini revue « internétographique » dont je vous donne quelques liens, surtout vers une visite de la mine d’une part, et une vidéo d’archive de l’INA d’autre part.

Parce que tout le monde ne peut pas montrer la Californie ou le Mexique (ou même le Texas, hein !), je vous envoie une carte postale de Hayange, Moselle, France …

 

Je vous embrasse,

La Krenouille de Hhhhayanch’ (à prononcer comme ça, vous aurez un début d’idée de l’accent d’ici).

 

Sainte Machin Hayange

La statue Notre Dame veille sur la ville …

Laisser un commentaire