La bibliothèque des coeurs cabossés

Bonjour à toutes et à tous,

Une fois n’est pas coutume, j’avais envie de partager une lecture en Français. Bon d’accord, l’auteur (Katarina Bivald) est Suédoise, écrit en Suédois et l’action se passe en Iowa … Vous me voyez venir … Mais comme cette lecture m’a accompagné durant mon immigration proprement dite, et qu’elle est très belle, je voulais la partager avec vous.

IMG_2004

L’histoire commence par une correspondance entre Sara Lindqvist, 28 ans, libraire suédoise récemment remerciée de son travail pour cause de fermeture, et Amy Harris, 65 ans, vieille dame respectable de la ville de Broken Wheel (« Roue Cassée ») en Iowa … C’est l’histoire d’une jeune femme qui voyage pour rendre visite à sa correspondante après 2 ans d’échange de lettres, avec un visa de tourisme (donc 90 jours maxi).

Sauf qu’à son arrivée, Sara découvre qu’Amy a eu le mauvais goût de mourir. Elle arrive « juste à l’heure » pour les funérailles, puis se retrouve invitée par le reste du village à rester dans la maison d’Amy. Et voilà comment l’histoire se met en place.

Je ne vous raconterai pas la fin … J’aimerais trop que vous la lisiez. Mais je peux vous raconter comment cette suédoise se cachait derrière une multitude de bons romans. Ses amis étaient les personnages. Et elle rêvait de devenir l’un deux, un second rôle. Et puis elle a atterri dans ce village et une tornade a traversé sa vie. Le fait est qu’elle est l’invitée du village qui lui offre le gite, le couvert et la bière … Afin de payer en retour ce village qui refuse son argent, elle décide d’ouvrir une librairie avec les livres de sa défunte correspondante. Attention hein, elle ne travaille pas ! Elle aide … (Je croirais m’entendre pendant mes semaines de touriste). Cependant cette librairie est la tornade qui traverse la vie du village. Les habitants vont se fédérer, chacun à leur façon, autour de ce projet complètement fou d’une librairie dans un petit village déserté et au bord de l’agonie …

L’histoire est saupoudrée de romans, bons amis lus ou à lire. Il est saupoudré de sensations, de sentiments d’une femme qui trouve un nouveau foyer alors qu’elle doit repartir 90 jours plus tard. Vous comprenez maintenant pourquoi ce livre m’a accompagnée ! Et en plus la fin est belle.

Aller zou ! Je vous laisse. Ma prochaine lecture est plus professionnelle, je vous en parle bientôt.

La grenouille immigrée !