Deep Ellum (encore)

Hello,

J’ai été un peu silencieuse … En fait je viens de retourner en France. Encore. Je viens de quitter mon mari chéri. Encore. Mais pour ceux qui suivent le feuilleton, j’ai rendez-vous le 20 mai chez le docteur assermenté de l’ambassade des USA, et le 2 juin à l’ambassade des USA pour mon visa. Alors je prie très fort pour que mon Quantiféron (ma prise de sang spéciale tuberculose) ne se soit pas positivée durant mes années de pneumologue … Sinon je pense que le médecin exigera une nouvelle radio à quelques semaines d’intervalles (et donc de reporter le rendez-vous à l’ambassade d’autant). Voilà pour le feuilleton, encore.

Gare Dallas

Avec nos petits vélos, pour prendre le train pour une promenade du samedi. 

horloge de la gareL’horloge fleurie sur le quai de la gare

Alors pour vous (me) mettre un peu de baume au coeur, je vous conte aujourd’hui notre visite à Deep Ellum il y a 10 jours (on espérait se promener à pied avec d’autres personnes). Dans la semaine je vous raconterai aussi notre voyage à New York, et bientôt ma dernière lecture …

Deep Ellum5

 

Vue du célèbre château d’eau Adam Hats

Avant Deep Ellum, nous avons en fait essayé de se promener au Art District. C’est un quartier de la ville où sont regroupés plusieurs musées. En fait tout était sur le point de fermer.

Art District
La cathédrale et la coupole de l’observatoire.

Cathédrale Dallas
La cathédrale de Dallas

Parking Art District
Un parking de Art District

Nous avons juste admiré un couple de jeune marié et leurs 20 demoiselles d’honneur et leur 20 garçons d’honneur prendre la pose pour le photographe …

L'opéra de Dallas
L’opéra … 

mariage opéra
Un mariage à l’opéra

Mais nous avons rapidement migré vers Deep Ellum.
Deep Ellum, même quand il fait beau, est assez désert de piétons. Sauf quelques uns qui font des shooting photo devant les peintures murales. Alors on s’est promenés, un peu seuls.

Deep Ellum 2
La rue principale de Deep Ellum

On a fini dans un café, le All Good Café, dont le plafond était recouvert de petits animaux en origami suspendus.

Algood Café
Le AllGood Café, sa devanture (au dessus), son intérieur (au dessous)

Algood Café intérieurdétail origamiPuis nous sommes repartis, à la découverte des quelques rues du quartier, qui finalement est relativement petit. Le samedi soir, le quartier reste peu fréquenté dans certaines zones qui sont commerciales … Quelques façades sont néanmoins charmantes, comme l’école de barbier, le fabriquant de céramique …

Deep Ellum 14
La façade du fabricant de céramique

Deep Ellum 15
Devant une boutique … Beaucoup d’effort de décoration

Deep Ellum7La devanture d’un bar… Là il y avait un peu de monde dehors. Notez les lettres BREW en matériau de récup.

Deep Ellum4
L’école de barbier …

J’ai un peu craqué cette fois ci sur la photographie des peintures murales. J’avoue qu’elles en sont pas toutes à mon goût, mais qu’elles sont quand même impressionnantes. Et puis d’autres sont très belles.

Deep Ellum 1

Deep Ellum 13

Deep Ellum 12

Deep Ellum 10

Deep Ellum9

Deep Ellum3

Deep Ellum2

Deep Ellum1

En fin de journée, on a sustenté notre faim au Twisted Root … Un restaurant de burgers et de bière … Il était plein. C’est à ce moment qu’on a réalisé que les gens de Dallas ne se promènent pas. Ils prennent leur voiture et se garent devant le restaurant ou le bar où ils se rendent …

Deep Ellum 11

Et au détour de certaines rues, des cousins lointains de R2D2 et de C3PO

Deep Ellum6

Mais nous on était bien sur nos petits vélos. D’ailleurs ça nous a permis de digérer sur le chemin du retour … A la tombée de la nuit, avec nos lumières faiblissantes …

Voici donc mon dernier souvenir de Dallas au printemps, entre deux orages … A ceux qui connaîtraient Dallas, n’hésitez pas à me donner vos tuyaux sur les bons endroits où se promener…

Aller, je vous embrasse.

La grenouille lorraine qui se souvenait du Texas …

Deep Ellum

deep ellum logo

Bonjour,

Dimanche après-midi, j’ai eu besoin de faire la touriste à Dallas. Alors Jameson m’a emmené à Deep Ellum, sur les bons conseils de son frère Ben. Il s’agit d’un quartier « cool », avec pleins de bars, de restaurants, quelques terrasses … Et une microbrasserie (plus si micro que ça, mais très chouette).

La première étape est d’arriver à Deep Ellum. Nous prenons la voiture, direction l’autoroute centrale (I75) vers le sud. Ca se complique franchement quand on loupe la sortie « Downtown » (elle sortait sur la gauche) et qu’on se retrouve sur la I35 … Nous avons donc fait tout le tour du centre-ville pour finalement le traverser par Commerce Street (l’une des 3 rues parallèles du centre avec Main Street et Elm Street). Après avoir vu les gratte-ciel vus d’en bas, nous sommes finalement arrivés à bon port.

Nous avons ensuite commencé un tour à pied dans le quartier. Bon, d’accord, le dimanche en fin de journée n’est peut-être pas le moment le plus branché de la semaine dans ce quartier, mais notre nez / GPS nous a mené directement à la brasserie. Je me rends compte que je n’ai pris aucune photo pour vous, ni des murs peints, ni des vitrines ambiance années 60. Je suis juste restée le nez en l’air. Mais vous trouverez des images sur le site internet du quartier, en attendant que nous y retournions.

La brasserie, nommée Deep Ellum Brewery Co. , nous a accueillis avec sa cour donnant sur les entrepôts et le lieu de fabrication.

deep ellum beer

Heureusement pour Jameson, il y avait la possibilité de choisir le « menu dégustation », avec 4 galopins de bières différentes. Comme j’avais juste soif, j’ai choisi une Deep Ellum Pale Ale, un peu plus légère. Mais aussi légère soit-elle, nous avons refait le monde. L’endroit s’y prêtait.

IMG_0536          IMG_0535
A gauche la Deep Ellum Pale Ale, à droite les 4 galopins (Dallas Blond, Morpheus, Dream Crusher et Double Brown Stout si nos souvenirs sont bons)

IMG_0537Quelque minutes avant de refaire le monde

Pour faire ce post, je suis retournée sur le site internet du quartier de Deep Ellum, et j’ai découvert l’histoire du quartier. Le fait qe des européens et des noirs se sont installés là, que le jazz a vécu ses belles heures dans ce quartier de Dallas. Aujourd’hui, le quartier redémarre avec des artistes visuels et musicaux. Et j’avoue que ce côté BoBo, j’adore. Alors oui, c’est sûre nous y retournerons (peut-être pour le marché en plein air ?)

La journée s’est finie sur un beau coucher de soleil, en plein axe de ces 3 rues. Un beau dimanche.

IMG_0540