De retour !

Howdy y’all !

Oui, je sais, ça fait bien longtemps … Mais me voilà de retour, avec une belle énergie. J’ai pensé à vous, souvent … J’espère que vos oreilles ont sifflé un peu … J’ai pensé à vous le 20 octobre, quand j’ai laissé passé le challenge The 20th in America …

Mais voilà … Mon énergie en septembre et octobre est passée ailleurs. Laissez moi vous raconter, ensuite je vous montre notre Halloween …
En septembre … Et bien j’avais la nausée tous les matins, j’étais épuisée … J’aurais pu dormir 12h par nuit et faire encore des siestes matin et après-midi … C’est grave docteur ? J’espère que vous me voyez arriver … Alors voilà la première grande nouvelle, celle qui m’a pris le plus d’énergie : j’attends un bébé ! Un petit bébé qui a reçu la priorité énergétique …

Je n’ai pas complètement décidé si j’allais m’épancher sur les détails d’une grossesse « française » aux USA … J’ai hésité à vous raconter ma première consultation chez le médecin traitant, en mode « journalisme » … Oui, vous savez, le médecin traitant à 300$ la consultation qui finit par te donner ton diagnostic (celui que j’avais déjà fait moi même hein ?) et te répond que comme tu es enceinte, il n’ose te faire aucune prescription … Celui qui te fait une liste de médicaments qu’il aimerait te prescrire sur un post-it et te demande de te démerder avec le gynécologue que tu n’as pas encore …

J’ai hésité … Je n’en ai pas fait tout un article, mais je craque et le dénonce un peu ici quand même … Pour le reste … Seulement si ça vous intéresse … Seulement si vous me le demandez … Parce que c’est très personnel et que j’aime que mon blog ne soit pas que « reportage » mais garde cette touche personnelle … Et là, je n’ai pas encore bien fixé mes limites …

La deuxième chose qui m’a pris beaucoup d’énergie, surtout au mois d’octobre, c’est mon travail. Je vous en ferai un article spécial la semaine prochaine. Mais pour les curieux pressés, voici mon site professionnel … Mon 2ème bébé : www.projetsdcoeur.com

Et comme la vie de « touriste » ne s’est pas arrêtée pour autant, j’ai envie de vous raconter avec du retard, mon Halloween … Parce que comme une gamine j’ai taillé ma première Jack O’Lantern … Mon chéri était à l’appareil photo, et il m’a littéralement mitraillé… Je tente de vous montrer le résultat en version animée (que vous verrez quand j’aurai résolu mon problème technique)…

DSC_1889
J’ai laissé Monsieur creuser et faire le « sale » travail.

DSC_1890
Quand Jack est illuminé.

On a mis notre citrouille à la fenêtre … Et pourtant, dans notre quartier un peu pourri, aucun enfant n’est venu frappé à la porte (et tant mieux, parce que je n’avais aucun bonbon …).fenêtre halloween
Vu de la fenêtre ! J’aime bien le côté balafré de Jack ! 

Jack O'Lantern

Je ne résiste pas à vous montrer aussi la barbe qui a poussé au menton de Jack en l’espace de 48h … Bien dans le ton « fantomatique ».

IMG_2066
Visez la bouche et l’oeil gauche … Tous poilus … Hygiène au top dans ma maison. 

J’ai tenté de récupérer la chair pour en faire des recettes … Je voulais les partager avec vous … Mais de chair il n’y en avait finalement que très peu (c’est vachement creux ces citrouilles spécial Halloween). J’ai récupérer les pépins qu’on a grillé au four et salé pour faire l’apéritif. La chair est devenue « purée de citrouille », utilisée en accompagnement de viande, et incorporé à des pancakes à la citrouille. Très sucré, mais très bon … Tartiné de beurre de cacahuète par Monsieur … Miam !

Voilà voilà …

Je vous embrasse tous,

La grenouille qui attendait un têtard !

Les émotions et le cancer

Cette semaine j’ai voulu aborder ce sujet pourtant si vaste, que sont les émotions dans le contexte du cancer. Parce que c’est souvent ce qui empêche d’avancer dans la vie, lorsque la même émotion négative revient en boucle et empêche toute évolution … Dans les raisons d’aborder ce sujet, j’entends déjà certaines qui me disent « Ah oui, en plus les émotions négatives ça provoque le cancer » … Nous reviendrons sur cette notion également.

Quelles sont les émotions souvent associées au cancer ? Le site de la Société Canadienne du Cancer en fait une très bonne liste, associée à des façons de les gérer. La liste recense la peur et l’incertitude, le déni, la colère, la culpabilité, le stress et l’anxiété, la solitude et l’isolement, la tristesse et la dépression, l’espoir et l’adaptation. Chacune d’entre elle pourrait être (et sera un jour) l’objet d’un article en soi … Je ne reprendrai pas les techniques et astuces proposées sur ce site, très bien fait. Ce que je retiens de mes différentes lectures et de ma pratique, ce sont deux grands aspects. Continuer la lecture

Vous avez dit thermographie ?

Bonjour à toutes,

En ce doux mois d’octobre rose (oui, à Dallas il fait encore 30°C certains après-midis), mes discussions électroniques à propos du cancer et de sa prévention (ou pour certaines de sa surveillance) m’ont embarquée vers un domaine que je ne connaissais pas … La thermographie médicale. Discutant de plus en plus avec des femmes expatriées, cet examen disponible aux USA mais pas en France (ni en Belgique je crois) est venu au devant. Continuer la lecture

De la peur de la récidive du cancer

L’avez-vous déjà entendu ce dialogue là ?

 » Et voilà madame, les traitements sont finis. Et les résultats de vos scanners sont bons ! On ne voit plus aucune trace de votre cancer. C’est super !
– Alors je suis guérie ?
– … (Silence gêné, ou pas) Voyez-vous, il existe un risque théorique de récidive. Vous êtes en rémission complète, mais on entame à présent la période de surveillance. La première année, elle sera plutôt rapprochée, tous les 3 mois. Et si tout va bien, elle s’espacera un peu ensuite. C’est après 5 ans de surveillance qu’on ose parler de guérison. »

 

Des mots importants viennent d’être prononcés : rémission et non guérison, risque de récidive, surveillance … Vous y aviez peut-être déjà pensé seule, mais votre médecin vient officiellement de suspendre cette épée de Damoclès au dessus de votre nuque… Continuer la lecture

Le Dallas Museum of Art – the 20th in America

Howdy y’all !

Hier c’était le 20 septembre, et j’ai pensé très fort à tous les blogueurs expatriés aux USA qui ont écrit leur article à l’heure … Ici j’essaye de faire quelque chose entre 2 siestes pour cause de grosse fatigue. Du coup, je vous propose The 20th in America on the 21st …logo-20th-300x225

C’est un défi initié par Laetitia du blog French Fries and Apple Pie et Isabelle du blog From Side to Side … Chaque 20 du mois, un thème traité par différents blogueurs expatriés aux USA. En bas de l’article les variations jouées par les autres blogueurs.

 

 

Il y a 15 jours, nous nous sommes littéralement traînés au Dallas Museum of Art. L’entrée aux collections permanentes est gratuite, ce jour là l’entrée aux expositions temporaires était exceptionnellement gratuit.

Avant d’arriver au musée, nous sommes passés devant un jardin du musée de sculpture… Quelques sculptures étaient chouettes, notamment le tronc d’arbre avec ses dossiers de chaises (je n’ai pas osé m’asseoir, mais j’avais très envie d’essayer). Et surtout beaucoup de trucs moches sous un soleil de plomb …

jardin du musée 2 jardin du musée1

Puis nous sommes arrivés au musée. Le quartier te crie tout entier de rentrer dans les bâtiments tellement la rue est inhospitalière … Donc après une photo rapide de la sculpture d’entrée …

entrée du musée

A l’intérieur, j’avoue avoir eu un peu de mal à me repérer. Il y a des collections de différentes origines et de différentes époques. nous avons décidé de commencer par la collection américaine. J’ai bifurqué de l’Amérique ancienne (j’avoue, j’étais pas dans le mood) pour préférer l’Amérique « moderne ». Bon …

Entrée du musée

Amérique ancienne

Amérique moderne veut dire après l’arrivée des Anglais. Et en fait, l’Amérique est longtemps restée anglaise avant d’avoir son identité propre. Les peintures montrent la colonisation de ce nouveau pays, comment les campagnes ont été cultivées, comment les villes se sont agrandies (j’adore la vue de Brooklyn).

Amérique 7

Ci dessus et ci dessous : les paysages de la côté nord-est, première colonisée par les Anglais … Amérique 6

Amérique 2 (Brooklyn)

Ci dessus : vue de Brooklyn … he he 
Ci dessous : le paysan dans son champ de maïs Amérique 9

Ci dessous : l’histoire de la répression en broderie … J’adore … 

Mon chéri a adoré les meubles anciens de belle manufactures, souvent européennes. Qui l’eut cru ??? Peut-être un jour allons nous avoir un bel intérieur … Quand on aura fini de déménager tous les ans ou presque.

Amérique 1

J’avoue que j’ai un peu regretté l’absence de peintures racontant la conquête de l’ouest américain. Et pourtant, à Dallas, on aurait pu s’y attendre (c’était beaucoup plus le cas au musée d’art de Fort Worth que j’avais visité il y a  2 ans, et c’était très cool).
Ou l’absence de plus de toiles d’auteurs contemporains … Même si j’ai reconnu une toile qui aurait pu inspirer le générique du dernier film The Great Gatsby.

Amérique 11

Et puis soudain on avait envie de boire un coup. Mais la cafétéria du musée était un peu débordée … Du coup on s’est lancés dans les rues du quartier pour trouver un café ouvert un samedi après-midi … Et ce n’est pas chose facile … A défaut on a découvert un jardin public bordé par une vingtaine de food-trucks (je n’ai pas réussi à vous prendre de jolie photos) où enfants et adultes se donnent rendez-vous pour des batailles d’eau rangées, avec des fusils à pompe aquatiques … Un peu de vie dans ce centre ville éteint du week-end …

Tram historique

Aller, je m’arrêt là. Vous aurez compris que j’ai parfois beaucoup de mal à m’adapter à Dallas, surtout avec cet été qui dure depuis 4 mois. Heureusement il commence à pleuvoir, enfin. Je ressors mes tenues d’automne français, même si elles sont encore franchement chaudes pour la saison. Mais je m’en fous !

Le reste du musée, j’étais trop fatiguée pour y retourner. J’ai raté quelques toiles européennes impressionnistes ou plus anciennes … J’ai aussi raté la collection d’art traditionnel d’Amérique centrale … Ce sera l’occasion d’y retourner !

Aller, je vais râler ailleurs … et faire honneur à ma réputation de Française râleuse.

Je vous embrasse,

La Grenouille sur son canapé (je vais p’têt changer le nom de mon blog ?)

Et les variations :

Isabelle de From Side 2 Side avec le Musée des Miniatures à Kansas City
The Frenchies Theories avec le Musée de l’Espace de Washingtown
Les Tribulations d’une famille en Californie avec ALCATRAZ
Les Choses Bleue avec le Ohio Historical Society
Pierre Yves Monney avec les musées qu’il connait (un bel éventail de musées aux US)
Virginie de Jolie Bonheur avec l’Exploratorium à San Francisco

 

L’anniversaire de la grenouille

Howdy y’all !

Oui, je sais, je me fais rare. C’est à dire qu’il se passe pleins de choses dans ma vie, dont je n’ai pas forcément envie de parler ici … Ou pas encore envie. Mais du coup, je vois bien que je n’écris que très peu.

Et ni vu ni connu, j’ai loupé hier de souhaiter un joyeux anniversaire à la grenouille. Hier ça faisait 1 an que je suis arrivée pour le premier long séjour aux USA. Et ça faisait un an que j’ai publié mon premier article.

Alors non, je ne vais pas vous parler de statistiques, de nombres de posts … Ma portée est tellement ridicule au vu des statistiques de certains que ça ne vaut pas la peine d’en parler. Mais attention, ma portée n’est pas nulle. Parce que grâce à ce blog, j’ai fait de belles connaissances, même si elles restent « virtuelles ». J’ai rencontré Karine de Madama Ananas, Poppy des Choses Bleues … Deux expatriées françaises aux USA, qui m’ont aidée à m’accrocher dans ce cagnard … J’ai aussi suivi les recommandations de lecture  et de cinéma de Todd, j’ai aimé les encouragements de Mailenn, deux lecteurs qui ont osé partager leurs commentaires …

Alors oui, même si ce blog est petit, même si ces temps-ci j’ai du mal à écrire, je vais continuer … Parce que dans 3 jours c’est the 20th in America et que j’ai presque préparé mon coup. Parce que dans 3 jours j’ai l’intention de me « réinscrire » dans la communauté blogueuse des expatriés français aux USA.

Alors Bon anniversaire la grenouille !

Je vous embrasse,

Kirsten

C’est la rentrée !

Howdy y’all !

Non, je ne vous ai pas abandonnés … C’est juste que j’ai beau ne plus être salariée, mon emploi du temps se remplit de plus en plus. Du volontariat, de la socialisation …

dallas accueil logo

Et ce matin, c’était la rentrée de Dallas accueil, l’association qui accueille les français (francophones plutôt) à Dallas. Nous étions dans la maison d’une hôtesse assez grande, bien décorée … Du café, des douceurs sucrées et une trentaines de femmes (et un homme) autour de la table.

 

Quelques anciennes se retrouvent et se demandent des nouvelles de la rentrée de leurs enfants (qui a eu lieu lundi dernier ici). Beaucoup de personnes récemment arrivées. Il y a 3 semaines, il y a 10 jours, il y a 5 jours … Finalement je fais figure d’ancienne avec mes 2 mois officiels et 7 mois en comptant mes séjours de l’année dernière. Oui, j’ai déjà compris  le code de la route texan. Oui, j’ai déjà rencontré du monde, et des Américains en particulier.

Si je voulais vous en parler, c’est que j’ai eu ce moment où j’étais quand même nouvelle parmi les nouvelles. Parler de mes impressions de française devant l’envergure des rues, devant la gentillesse des Américains (qui n’est peut-être que politesse parfois, mais après-tout, n’est-ce pas mieux que d’être renfrogné comme un Parisien ? (Amis Parisiens je vous aime)). Parler de mon acclimatation à la météo texane … Toutes ces choses que je n’ose pas toujours dire à la maison, de peur de provoquer chez mon chéri le syndrome du « C’est de ma faute si tu as quitté ton pays » ou parfois pire, le syndrome du « Je sais que t’aime pas mon pays, t’as qu’à retourner dans le tien ». (Mon amour, si tu lis ces mots … Je t’aime !)

Et puis ensuite, j’ai eu le moment de solitude. Parce que non, je ne fais pas le taxi pour mes 2 ou 3 enfants. Et quand bien même j’aurais eu des enfants, ils n’auraient pas été à la Dallas International School à 10 000 $ l’année. Je comprends bien que les expatriés de 2 ou 3 ans souhaitent que leurs enfants soient toujours dans le cursus du baccalauréat français, pour quand ils reviendront … Je ne suis ni maman, ni officiellement expatriée. Je suis immigrée …

Et puis je suis tombée sur cette jeune femme de 30 ans, sans enfants, qui suit son mari français … « Non, je ne veux pas d’enfants, je veux travailler, pour exister ». Oui, parce que certaines femmes dont je fais partie, ont besoin de travailler pour se réaliser.
Et comme elle habite à 15 minutes de chez moi (une broutille ici …), j’ai le secret espoir de m’être faite une copine française avec qui je peux sortir de temps en temps. Et qu’on parlera d’autres choses que d’enfants … Evidemment, comme rien n’est jamais simple, elle doit retourner en France, fermer son entreprise et attendre son visa … Elle espère revenir en octobre !

Voilou voilou. Je voulais partager mon expérience de Française parmi les Français de Dallas … Une chose est sûre, c’est que je vais continuer de les fréquenter !

Je vous embrasse,

The French frog !

Le stress du cancer : pourquoi et comment le diminuer ?

Qui n’a pas été stressée un jour de sa vie ? Alors se voir diagnostiquer un cancer, supporter les traitements et toute la logistique qui va avec … Cela peut engendrer beaucoup de stress. Puis une fois que les traitements sont finis, le stress peut perdurer. Stress lié à la peur de la récidive, stress lié à la difficulté de reprendre son travail, stress lié à l’image de soi qui a changé … Que de raisons d’être stressée.

Pourquoi diminuer le stress ?

Continuer la lecture