Mon premier « Independence Day »

Howdy y’all !

Comment allez-vous ? Ici il fait 100°F le jour et la nuit … Comme en Europe me direz-vous !

Donc je profite de mes premiers jours de résidente pour découvrir les techniques d’échappement de la chaleur. Notamment vivre à l’ombre, voire dans le noir … Profiter des climatisations des magasins (oui, je suis radine, je n’utilise que peu la climatisation à la maison), boire de l’eau et encore de l’eau … Et sortir quand la nuit tombe.

Donc vendredi soir (oui, bon d’accord, c’était encore le 3 juillet), nous sommes allés au feu d’artifice du 4 juillet ! Nous sommes allés à Addison « Kaboom Town », juste à l’ouest de chez nous. C’est un feu d’artifice parmi les 10 meilleurs des Etats Unis, qui draine environ 500 000 personnes. Officiellement le parc où se tient le feu d’artifice ouvre à 17h, pour un tir à 21h30 …

J’avoue que ma capacité à compter les gens est bien en dessous du demi million … Donc nous y sommes allés à la cool, vers 18h30, en se disant que ce serait l’heure du pique-nique que nous avions pris avec nous … Avec de l’eau … Le premier écueil est donc de se garer … Pour le coup, nous étions à l’heure et avons trouvé une place pas trop loin, capables que nous sommes de marcher.

 

IMG_0861

Les familles s’installent, parfois loin du parc pour profiter de leur bbq … Ah Texas !

Mais le long du chemin, ce sont des dizaines de familles qui prennent le même chemin que nous. Equipés de glacières, de chaises pliantes … Nous avons même vu un pick-up qui avait son barbecue texan en remorque (je n’ai pas osé prendre la photo). En arrivant au parc à proprement parlé, nous avons commencé à faire la queue pour passer la sécurité : pas d’arme à feu, pas d’alcool, pas de glacière plus grand qu’une certaine taille… Jusque là, j’ai prévu le coup. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’après 20 min de queue, à 1 mètre de l’entrée, le parc fermerait ses portes pour avoir atteint sa capacité de personnes …

IMG_0863

 

Patiemment, nous faisons la queue … 

Sans regret, parce que le parc était un lieu avec des manèges, des bassins et des enfants qui crient dedans …
Nous nous sommes rabattus vers la ligne de chemin de fer qui passe juste à côté, avec la bande de verdure qui la longe. Nous étions 4 familles, puis 10, puis 100 familles (et quand je dis famille, ça va de notre couple à la famille indienne extensive en passant par les 4 américains qui mange leur jambon sur l’os comme des hommes préhistoriques …)

IMG_0877

Le long de la voie de chemin de fer … Le pique nique en attendant le feu d’artifice. 

Mais c’étais la bonne place pour profiter du show aérien à la tombée du jour. De vieux avions militaires, de la voltige … Nous avons même pu voir cet avion qui faisait de la voltige la nuit, pas seulement avec une trainée de fumée (genre patrouille de France), mais avec des feus d’artifice au bout de ses ailes … D’enfer !

IMG_0865

Vous voyez les petits points dans le ciel ? Ce sont des parachutistes. Et le drapeau américain accroché à un parachutiste ?  IMG_0869 IMG_0879

Le dernier tour, à la tombée de la nuit, de l’ensemble de la patrouille. IMG_0881

L’avion en feu … d’artifice !

Puis est venu le feu d’artifice à proprement parler. Je ne vais pas m’aventurer à le décrire par les mots. Je vous offre quelques photos que mon Julot a pris.

Finalement, il fallait rentrer. Tout le monde a pratiquement couru dès le dernier feu pour atteindre leurs voitures. Ce que je n’avais pas prévu, c’est que 500 000 personnes qui arrivent en 4 heures, ça fait déjà du monde … Mais que 500 000 personnes qui partent au même moment, ça fait un grand bordel. Nous sommes retournés à la voiture après quelques minutes de marche au milieu de milliers de personnes. La police faisait la circulation au croisement de notre boulevard et de l’autoroute du nord (genre un axe majeur de la ville). Un vrai bazar. Finalement, nous sommes retourné dans le quartier du feu d’artifice, avons trouvé un bar et siroté une bière pendant une heure. Juste le temps pour l’embouteillage de se résorber…

Comment conclure … en vous disant que le 4 juillet nous avons lu la déclaration d’indépendance des 13 Etats Unis … A ne pas confondre avec la constitution elle-même… Je vous raconte pas comme mon entraîneur me prépare à gagner ma citoyenneté dans 3 ans …

Pour l’instant, je m’en vais profiter de la piscine chez ma belle-maman !

Je vous embrasse,

La grenouille de la piscine.

Laisser un commentaire