Le Wow Reading Club !

Bonjour à tous,

J’ai failli titrer mon article « Une semaine dallasoise 2 » …
Parce que je continue à façonner mon emploi du temps hebdomadaire comme celui d’une retraitée. Parce que vendredi je suis allée jouer au Mahjong, mais je vous raconterai cela le jour où j’oserai prendre des photos du groupe et du jeu (qui est très beau en soi). Parce que samedi il pleuvait (oui, cela arrive parfois à Dallas) et que du coup le groupe de jardinage a été annulé (ce que je n’ai appris qu’une fois arrivée sur place …). Parce que dimanche nous avons chanté pour la première fois au culte avec notre chorale, mais que j’attends d’oser faire des photos de nous en robe pour vous le montrer.

Mais la vraie nouveauté de la semaine, c’est que je me suis jointe au Wow Reading Club. Un club de lecture pour ceux qui parlent l’anglais comme seconde langue (ESL : « English as a second language », le « FLE » des américains).
Je me suis retrouvée entouré de 6 asiatiques et 1 américaine. Toutes des filles, entre 25 et 60 ans je dirais. Toutes les asiatiques ont un mari de la même origine qu’elle, chinois, coréen, japonais, taïwanais. Et toutes ont la volonté de posséder la langue de leur nouveau pays, même si ce n’est que pour 2 ans … Et pour toutes ces femmes, ça a d’abord commencé par l’apprentissage d’un nouvel alphabet. J’avoue que j’ai adoré ce groupe de filles. L’américaine est plus âgée, elle est un peu étrangère puisqu’elle vient de Waco, Texas et a « migré » à Dallas il y a 35 ans, à l’occasion de son mariage.
A l’occasion de mon arrivée, le principe a été un peu transgressé. Le principe original est de venir avec son livre et d’en parler. Quel que soit le livre. Parfois même des livres pour enfants, qui regorgent d’expressions simples du quotidien. Parfois des livres audio pour écouter la prononciation. Nous devons écrire un « rapport », une fiche de lecture, une fois par mois.
Mais cette fois là, nous avons juste bavardé. Et ça fait du bien de bavarder. Nous avons parlé de Thanksgiving. Nous avons cherché les équivalents dans les autres cultures, et nous sommes tombées sur 2 choses : la fête des moissons et la journée de la femme. La journée mondiale de la femme, le 8 mars … En Chine, elle est mise en avant pour remercier les femmes (d’être mère, épouse, etc.). En France, elle est mise en avant pour promouvoir les droits de la femme (celles de France plutôt chanceuses, mais aussi celles d’ailleurs). Et bien allez savoir pourquoi, mais il semblerait que la journée de la femme ne soit pas connue aux USA … En tout cas de la représentante des femmes américaines de notre groupe…
Du coup, je vais inaugurer une catégorie d’articles. Celles des livres que je lis … écrite en anglais. Je l’aurai faite corriger par mon maître et époux avant de vous la livrer. Je vais d’ailleurs préparer le prochain article.

A bientôt,

La grenouille ESL

Laisser un commentaire