Cher Grand-Papa !

Bonjour à tous,

Vous m’excuserez, mais comme mon Grand-Papa n’a plus d’adresse terrestre depuis bien longtemps, j’ai décidé d’envoyer mon message dans l’espace des internets. Vous pouvez lire quand même si vous le souhaitez, vous pouvez même réagir si le coeur vous en dit.

Cher Grand-Papa,

Tu aurais été fier de moi ! J’ai suivi ton modèle. Le modèle « je construis mon vélo dans le salon ». Et je voulais te raconter, à toi, cette aventure.
Il y a un mois, nous nous sommes fait voler nos vélos, mon Julot et moi. On tourne le dos une semaine, ils ont beau avoir un cadenas dessus, ils ne sont pas accrochés à quelque chose. Ce pays n’est pas prévu pour accrocher quelque chose dessus ! Donc ils ont disparu.

Pas de problème … Ca me donne une bonne excuse pour choisir un nouveau vélo avec un porte-bagage et surtout des gardes-boues pour rouler par temps de pluie (et oui, ça arrive parfois à Dallas, même si ce n’est pas au mois d’août). Nous partons à Walmart, ce méga supermarché qui vend tout, ou presque. Mon Julot se trouve un beau vélo mixte course/ VTT, plus léger que le précédent, avec quelques vitesses de plus. Mais de mon côté, j’ai le choix entre le VTT (donc sans garde-boue, parce que c’est bien connu, le VTT c’est plus fun avec de la boue plein le dos et plein le visage), ou l’American cruiser, lourd comme un camion, avec une seule vitesse et un guidon large d’1 mètre, pour frimer quand on pédale jusqu’au bout de sa rue et qu’on revient (oui, parce que je ne sais pas qui va plus loin avec ce genre d’engin).

Donc j’ai commandé mon vélo à Walmart-internet. Un mixte VTT/cruiser. Le guidon est moins large, il a un porte-bagage et des garde-boues, 7 vitesses (bien assez pour la platitude pas si plate de Dallas)… Et surtout il est couleur menthe à l’eau. C’est ma couleur fétiche du moment.

Sauf que voilà, quand j’ai été le chercher à Wallmart, l’employé chargé du montage de vélo était en vacances. C’est comme ça que la vendeuse m’a annoncé que j’allais repartir avec mon vélo en 10 morceaux dans un carton … Là, je me dis … Pas de problème, je viens d’une famille de cyclistes !vélo en pièces détachées

C’est avec fierté que je te raconte comment j’ai appris à monter un guidon sur sa fourche (et si possible dans le bon sens pour que le garde-boue s’adapte et ne vienne pas frotter la roue), à régler les freins avant après avoir monter la roue (et à tenter de l’équilibrer). J’ai monté les pédales. Et j’ai finalement appris à régler mon dérailleurs arrière.

Et j’ai pensé à toi, Grand-Papa. Quand tu passais des heures sur ton vélo de course. Je me souviens que dans ta chambre-atelier il y avait des chambres à air, des roues, peut-être plusieurs cadres de vélo… Je me rappelle confusément d’une caverne d’Ali-Baba pour cycliste. J’ai pensé à toi pendant les quelques jours où mon vélo en cours de montage trônait fièrement au milieu du salon. J’ai aussi pensé à Grand-Maman quand je devais sauter par-dessus le vélo, en soupirant. Je n’ai pas juré, parce que j’ai réussi à ne pas marcher sur les pièces ou les outils qui traînaient.

Mon vélo en cours de montage

A présent, je le roule tous les jours ou presque. Je le bichonne. Les vitesses passent nickel (mieux que n’importe quel autre vélo de ma vie !). Et je pense à toi quand je roule fièrement, accrochée à mon guidon toujours un peu large par rapport à un vélo européen.

Je t’embrasse,

Ta petite-fille qui se souvient !Mon vélo terminé

Langfredagsgryde (ou casserole du long vendredi)

Bonjour à toutes et à tous !!!

Je voudrais vous poser ma question existentielle de la semaine ? De quoi peut bien parler le blog « d’une expatriée » qui doit passer du temps « chez elle » en Moselle ? Fini les articles sur la grandeur de Dallas (je vous en réserve un sur les lumières de la ville …). Fini les articles de la chorale en toge. Je suis d’ailleurs ouverte à toute suggestion.

En attendant, j’essaye de garder les liens à peine tissés à Dallas. Le Wow reading club nous avait demandé la semaine dernière de ramener une recette favorite écrite. Alors malgré l’éloignement, j’ai voulu jouer le jeu et demandé à ma maman la recette de la « soupe du vendredi ».

Je vous donne la recette, en danois et en anglais (amis de la francophonie : bonjour !)

Langfredagsgryde

¾ kg skært oksekød, 3 spsk. mel, 1 ½ tsk. salt, ½ tsk peber, 3-4 løg, 2sk. røget flæsk, lidt smør, 3dl vand ell. Bouillon, 75g makaroni, 1tsk paprika, 3-4 tomater, 1 pk dybfrosne ærter, lidt fløde. 

Skær kødet i små terninger og ryst dem i et stykke papir med mel, salt og peber. Snit løgerne et par gange igennem og ryst dem i resten af melet. Steg strimler af flæsket på panden, brun så kød og løg i fedtet herfra og lidt smør. Kom det brunede i en gryde tilsæt pandeafkog af vand eller bouillon og lad retten småsnurre ca 1 time. Kom så itubrækket makaroni i sammen med tomatsnitter og paprika. Videre kog tit alt er mørt (tendre) (ca 1 kvarter) og tilsæt fløde og ærter.

 

Longfriday’s casserole

Ingredients: ¾ kg beef meat to braise, 3 tablespoons of wheat, 1 ½ teaspoon salt, ½ teaspoon pepper, 3-4 onions, 2 thick slices smoked bacon, a bit of butter, 3dl of water or stock, 75g macaroni, 1 teaspoon paprika, 3-4 tomatoes, 1 pack frozen peas, some double cream. 

Cut the meat in small pieces and shake them in a piece of paper with the wheat, salt and pepper. Chop coarsely the onions and shake them in the rest of wheat. Fry the bacon cut in small strips in a frying pan, then brown the meat and onions in the bacon’s fat and some butter. Deglaze the pan with the water/stock. Put the browned ingredients and the deglazing in a casserole. Let it simmer over a gentle heat about 1 hour. Add the broken macaronis, the diced tomatoes and the paprika. Cook until everything is tender (about 1 quarter). Pour the cream and peas. Cook until the peas are warm enough.

 

C’est le plat d’hiver de mon enfance. Comme des spaghettis (oui, ma maman a réarrangé la recette et n’utilise pas de macaroni) avec une super « bolognaise » qu’on réchauffe en général 3 repas de suite.

C’est le plat avec lequel nous avons découvert que notre chien n’aimait pas les petits pois (quand il avait l’assiette de restes, tout disparaissait sauf les petits pois qui étaient malgré tout impeccablement nettoyés de leur sauce …)

En demandant la recette, j’ai découvert le « Grimoire ».

DSC_3756

Un livre de cuisine que ma grand-mère à écrit à la main avec ses meilleures recettes. En fait, 2 pages seulement semblent très utilisées compte-tenu du nombre de taches.

DSC_3757

Le livre date d’au moins 1956 (j’en veux pour preuve le brouillon de la déclaration de revenus de mon arrière-grand-père).

DSC_3759

Il s’agit de livres de comptabilité de mon arrière-grand-père, chef de gare, recevait pour gérer la gare de Drantum au Danemark. J’adore la qualité de la papeterie : la tranche imprimée, la couverture reliée, les lignes …

DSC_3755DSC_3758

Alors je vous montre le trésor …

Et vous ? Avez-vous des grimoires de cuisine ?

Et vous ? Avez vous envie que je vous raconte des histoires lorraines plutôt que dallasoises ?

A bientôt

La grenouille, heureuse les pieds dans l’eau de l’hiver lorrain …

Les 10 commandements du clandestin de l’université

Avez-vous déjà fréquenté une université sans y être étudiant ni professeur ? Sans doute un jour avez-vous eu rendez-vous pour rencontrer un de vos amis. Peut-être même avez-vous pénétrer de longs couloirs pour y trouver son bureau.
Mais n’avez-vous jamais passé toutes vos journées dans une université à laquelle vous n’apparteniez pas ? Je le fais quotidiennement, et je me suis inventée un statut : Clandestin de l’université. Voici mes commandements :

Ton ordinateur avant de débuter la journée tu chargeras. 
Il y a bien des prises ici ou là pour recharger les appareils électroniques, mais à raison de 2 à 3 appareils par étudiant, les places sont chères. Alors autant anticiper …

Des endroits différents pour travailler tu trouveras
Si une personne travaille 8 heures d’affilée tous les jours à la même table, si j’étais le concierge, je me demanderais ce que cette personne étudie (à quels cours assiste-t-elle ???). Alors « keep moving ».

Avant de commencer à travailler, faire pipi tu iras 
Rappelez-vous le temps de la bibliothèque de la faculté de médecine de Strasbourg en 6ème année, où à force d’y passer des heures vous connaissiez tout le monde. Donc tout le monde surveillait votre porte-feuille et votre précieux passeport (euh … non, je n’avais pas encore de passeport). Là, je suis dans les couloirs, et même si les gens se font plutôt confiance, je suis plutôt du genre paranoïaque. Alors aller faire pipi veut dire changer de place (et éventuellement perdre une place munie d’une prise électrique …)

La bibliothèque tu découvriras 
C’est normal d’y passer plusieurs heures de suite, il y a des prises électriques partout, et peut-être même quelques livres à tendance médicale. Il n’y a pas de contrôle d’identité tant qu’on ne souhaite pas emprunter de livre. Mais j’avoue que j’ai du mal à appliquer ce commandement, à cause de tous les surveillants (quand bien même ils ne demandent pas la carte d’étudiant) et du froid qu’il y règne. Je me doute que j’irai plus régulièrement quand il fera vraiment froid dehors (ce qui arrive  au mois de janvier parait-il).

Lorsque dans un cours tu t’introduiras, même si tu n’y comprends rien intéressé tu seras.
Oui, je l’ai fait. Bon d’accord, pas en cours magistral de Calculus 1ère année, mais j’ai assisté à un mini-congrès de mathématiques. Je n’ai effectivement pas tout compris, mais ceux qui ne savaient pas que j’étais la femme d’un des orateurs n’y ont vu que du feu.

Une petite laine tu prendras
Parce qu’il a beau faire encore 25°C dehors l’après-midi, il fait toujours 15°C à l’intérieur. Et quand le soleil ne tape pas sur les vitres, j’ai franchement froid. Et oui, je suis française, que voulez-vous.

Semblant d’être habituée tu feras
Et oui, tous les jours après le déjeuner, nous allons au mini-Starbuck acheter 2 cafés (je tiens à souligner qu’ici l’Americano est un expresso et que le café normal est un café filtre …). Et bien vous le croirez ou pas, mais la vendeuse nous a tellement repérés qu’elle nous prépare nos 2 tasses en avance quand elle nous repère dans la file d’attente. Alors oui, je fais un peu partie de cette université.

Un code pour le réseau internet CometNet tu trouveras
Bon, je triche un peu. Je ne l’ai ni subtilisé, ni piraté. C’est mon chercheur de mari qui me l’a donné. Mais j’avoue que du coup je peux visiter mes e-mails, nourrir mon blog en direct de l’université … et consulter les revues auxquelles l’université est abonnées (comme le New England Journal of Medicine, je vous renvoie vers le dernier commandement)

Ton appartenance à l’université tu montreras
Bon, j’ai craqué, je ne l’ai pas encore appliqué ce commandement. Je n’ai pas encore de Tshirt orange atroce UT Dallas, ni de Tshirt non moins atroce Alpha Beta Sigma Lamba Kappa… Mais peut-être vais-je bientôt craquer pour un discret porte-clé orange ?
Je suis désolée pour les amateurs de couleur, mais les couleurs nationales de cette université sont orange et vert…

Un sujet d’étude tu te trouveras
Ben oui, parce que si vous jouez au tarot toute la journée, ça finit par être ennuyeux, et ça finit par se voir. Eventuellement vous vous ferez des amis avec qui vous jouerez au poker … Bon, je l’annonce officiellement, je révise pour les équivalences de médecine. Et j’y rajoute un extra qui fait pour l’instant partie de mes idées folles et grandioses qui retombent comme un soufflet (parmi la permaculture, la fromagerie, la couture …), alors je n’en dis rien. Mais oui, j’alterne physiologie, anatomie, biochimie et autre génétique. Je vous raconterai un autre jour comment ça se passe.

 

Et voilà !! 10 idées pour vivre dans une université où vous n’étudiez ni n’enseignez. Si vous avez d’autres bonnes idées, n’hésitez pas à les partager. J’aimerais peaufiner ma technique.
Aller, je vais trouver une place pour recharger mon ordinateur!!

Road signs

Bonjour à tous,

Comme les rues sont très longues, je me suis lancée dans l’apprentissage du code de la route texan. Je travaille sur le Texas Driver’s Handbook, mais je voulais vous présenter ma version revisitée. Merci à Wikipedia pour les images.

90px-MUTCD_S1-1_(old).svg School, now obsolete but still can be seen in some aeras

Bon, j’avoue, en fait la couleur jaune est obsolète, le panneau serait vert à présent.

538px-MUTCD_W8-3a.svg Attention, jeu de domino en cours

90px-MUTCD_W8-10.svg Attention, sortie de cyclistes sur glace venant de la droite

90px-MUTCD_W1-13R.svg Attention, looping interdit aux véhicules de plus de 26 001 lb

C’est la fin du quart d’heure américain.

A bientôt !